Ah Hillary ! Que t’es-tu épuisée à faire le show, si tu n’es pas capable de saisir que l’humour n’est pas donné à tout le monde. D’autres s’y sont essayés avant toi…

T’en prendre à Julian Assange, un lanceur de ce calibre ? Quelle mouche t’as piquée ?

On a compris que rien de moralement inacceptable n’existe à tes yeux. Former le vœu de dézinguer un prix Nobel de la paix potentiel d’une frappe de drone, non mais quelle idée !

Une boutade qui, si l’on en croit les récents sondages, provoque des spasmes qui n’ont pas finis de te secouer les cotes.

Est-ce l’usage que Barak aura fait de son joystick au cours de son mandat qui t’a inspiré ? Tu te montres si rude d’écorce, si prosaïque de langage, que cherches-tu à compenser au juste Hillary ?

Tu ne feras gober à personne que c’est par crainte de te voir reprocher ces gonades qui te font défaut par les néo-cons qui te soutiennent.

Et ce n’est pas non plus  comme si tu manquais de bouteille. Tu as roulé ta bosse. Une femme de lettres, cultivée et tout, si on en juge par cet abécédaire de l’embrouille que tu traînes comme une ombre derrière toi… CIA, NSA, DSA et même le FBI récemment !

Un pédigrée pareil, cela aurait quand même du t’alerter. Tu as la réputation d’être futée pour une blonde. Alors quoi ?

Défier un mec qui, du fond d’un bocal à Londres, nargue depuis des années rien de moins que le gouvernement des Etats-Unis, ce n’était pas très malin. Un peu comme inviter le diable à une de ces tea-party dont l’Amérique a le secret.

Tu aurai du comprendre que ces flèches assassines dont tu régales des salles acquises passeraient mal sur un public non-averti. Après tout, tout le monde n’a pas eu la chance d’être né Afghan. Ce dommage collatéral qu’un rien fait mourir de rire…

Au final, tu n’as fait qu’exciter un peu plus l’essaim de Predators dans lequel tu te meus. Tu l’as fait sans t’émouvoir des conséquences, trop occupée que tu es à chevaucher la courbe des sondages avec cette mâle volupté, que l’on connaissait déjà à Bill.

Du coup, tu as remis en selle ton opposant peroxydé. Ce qui risque de t’en couter. Pas sûr alors que le milliard et demi de dollars que tu as réuni en offrandes diverses, déposées à tes pieds par de lointains royaumes et lobbys expansionnistes, ne suffisent à faire de toi la Margaret Thatcher du nouveau monde.

Le CDD te tendait les bras et tu l’as snobé pour un mot de trop. Tu dois désormais composer avec les miasmes de quelques 50 000 mails qu’en réponse WikiLeaks a rendus public. Des révélations instructives quant à ta nature cachée de diseuse de bonne aventure.

Surtout celle où tu bernes le seul élément valable de cette course impayable !

Le bien nommé Bernie (Sanders) dont tu t’es offert le scalp en même temps que les questions bidonnées des primaires Démocrates, faisant de toi la reine du bal.

Si ta pugnacité a eu de quoi me séduire, ta vénalité me fait craindre le pire. La dame de fer avait au moins eu le mérite de s’être faite élire sans passer d’enveloppe sous la table.

Derrière tes ennuis et les vastes chagrins qu’ils suscitent, c’est tout un système politico-mafieux qui s’est mis à douter car c’est bien connu, pour qui a des choses à cacher, même la transparence devient opaque.

Et en plus, par ta faute, le pot de départ du beau gosse de la Maison blanche, risque d’avoir un arrière goût d’avoine frelatée.

Drôle de drame décidément…

Rédigé par Moussa Dazi

Ecrire bien le médiocre… (Flaubert)

un commentaire

  1. Plus fort que Madame Irma, plus puissant que Hadj Mamba…Maître Moussa un zen à déchirer les mouchoirs…tu avais tout senti… La clarté dans la confusion…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s